Sélectionner une page

J’aimerais me faire poser des prothèses mammaires, depuis mon cancer du sein

La prothèse mammaire est d'une grande aide après un cancer du sein !
Home 9 Santé 9 J’aimerais me faire poser des prothèses mammaires, depuis mon cancer du sein

Tout d’abord, qu’est-ce que l’image du corps ? En fait, l’image du corps est une vision psychologique qui reflète les sentiments qu’on éprouve pour notre corps. Ainsi, lorsque le cancer touche une partie qui a une grande symbolique, l’ablation aura une forte incidence sur l’image de soi.

Symbole fort de l’identité féminine, le sein représente la maternité et la sexualité. Ainsi, son ablation vient provoquer des remaniements importants sur le plan psychique.

Je partage avec vous mon histoire avec la mastectomie et la reconstruction mammaire !

J’ai subi une mastectomie à cause d’un cancer du sein

Le jour des résultats, le médecin vient me confirmer ce que je soupçonnais déjà, un cancer du sein avait été diagnostiqué. Pour moi, il était hors de question de subir les effets de la radiothérapie et de la chimiothérapie, c’est décidé, j’opte pour la mastectomie. Je devais dire adieu à mon sein !

Je ne vous cache pas, à l’époque, tout ce qui m’intéressait, c’était de me débarrasser de la tumeur et le plus rapidement possible.

Après la fin de ma lutte contre le cancer, j’ai cru que c’était terminé et que je pouvais reprendre le cours de ma vie le plus normalement possible, mais… non !

Ces cicatrices étaient là… sur ma poitrine et me rappelaient, chaque matin, que je n’avais plus de seins ! Peu importe les efforts fournis, ces cicatrices me remettaient toujours dans la case de départ.

Je n’arrive plus à retrouver ma féminité à cause de cette ablation mammaire

Ma maladie, ma bataille et… ma cicatrice ! C’était, en quelque sorte, un trauma sur un trauma. Bien qu’il ne soit plus là, mon sein pèse très lourd sur mon moral, mon image et même sur mon estime de soi.

Je n’arrive plus à me reconnaître. Je me trouve différente, parfois même étrangère face à mon propre reflet sur le miroir. Je commence à remettre toutes mes décisions en question. Pourquoi ai-je opté pour la chirurgie ? Je ne suis pas si forte pour assumer un choix si important !

Si on n’arrive pas à s’accepter soi-même, comment peut-on avancer ? Cela commençait à me bloquer que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Pour moi, tout tournait autour de ma poitrine. Mon sein n’était pas là, mais il me hantait.

Je ne me sentais plus femme, je voulais me libérer de mon cauchemar, mais j’étais marquée dans mon corps. En fait, je ne regrette pas ma décision, l’ablation m’a permis de guérir complètement de mon cancer, mais au-delà de l’intervention chirurgicale, les choses étaient un peu plus compliquées. Je me pose beaucoup de questions sur ma féminité et mon image. Si le sein est le symbole même de la féminité, comment se sentir femme après son ablation !

Peu importe le vêtement porté, je ne m’assume plus

Ma relation avec mon corps avait beaucoup de répercussions sur mon style. S’assumer ? Plus facile à dire qu’à faire.

Au début, je portais des vêtements amples pour « me cacher » des regards. Mais avec l’arrivée de la saison estivale, ce n’était plus possible de porter des vêtements aussi lourds, surtout lorsqu’on habite au sud ! Et puis, jusqu’à quand vais-je devoir me cacher sous ce tas de vêtements ! Ma vie n’était plus pareille, dans les magasins, je n’avais plus qu’un seul objectif, trouver le vêtement le plus large !

J’ai essayé différentes solutions, comme le push-up, le décolleté, le soutien-gorge t-shirt, la prothèse traditionnelle… mais rien ne semblait fonctionner, peut-être parce qu’après tout, tout se passe dans ma tête, mais pour moi, je ne suis tout simplement, plus une femme, je n’arrive plus à m’accepter et accepter ce changement. À l’époque, il était hors de question, pour moi, de subir une autre intervention, donc, la question de la chirurgie esthétique et de la reconstruction mammaire ne se posait même pas !

Une amie proche m’a recommandé l’implant mammaire

J’avais opté pour la mastectomie pour éviter les effets psychologiques et physiques de la radio et de la chimiothérapie, mais cette option n’était pas aussi simple que cela, du moins, pas autant que je l’imaginais !

Une amie de ma sœur a subi une mastectomie 2 ans avant mon diagnostic. Un jour, ma sœur est venue me voir avec son amie et on a commencé à parler de notre expérience avec le cancer. En fait, depuis mon diagnostic, j’avais tendance à fuir les discussions sur ma maladie, c’était la première fois que j’aborde le sujet.

Et là, grande surprise ! L’amie de ma sœur parlait de cette intervention chirurgicale avec une énorme positivité ! D’ailleurs, elle a rencontré son mari et le père de sa fille de 8 mois après sa mastectomie ! Dans ma tête, plusieurs choses étaient devenues impossibles :

  • Féminité ;
  • Sexualité ;
  • Maternité.

Certes, j’avais quelques notions de base sur la chirurgie réparatrice et sur les implants mammaires, mais je ne l’ai jamais envisagée, parce que j’avais peur d’entamer une nouvelle intervention ! C’est là qu’elle me parle de son expérience avec l’augmentation mammaire auprès d’un chirurgien esthétique, le docteur Bouhassira sur Nice.

D’après-elle, cela me permettrait de me sentir de nouveau féminine et attirante

Selon l’amie de ma sœur, l’implant mammaire lui a permis de retrouver un équilibre corporel et une image de soi-même plus harmonieuse, ce qui lui a permis d’améliorer sa qualité de vie. Contrairement à moi, elle n’a jamais perdu sa féminité. Le fait de se sentir « complète » l’a aidée à surpasser son épreuve.

En fait, c’était même un moyen efficace pour mettre un terme à la maladie. La reconstruction mammaire permet de rompre les liens et de balayer le cancer de sa vie quotidienne.

D’après elle, l’implant mammaire est la fin du cancer du sein. C’est un nouveau départ, un nouvel espoir, un nouveau sein… une nouvelle vie !

La mastectomie provoque, chez la femme, une blessure narcissique très profonde. Pour une femme, le sein est beaucoup plus important que ses quelques centimètres… Sa présence sur le plan psychique est très lourde. C’est pourquoi, son ablation génère un vide imposant qui finit par se traduire par une certaine infériorité, un manque de féminité, un déséquilibre !

L’implant mammaire vient remédier à tout cela et offre un nouveau départ aux femmes. Si la mastectomie est la victoire d’une bataille, l’implant mammaire est la fin d’une guerre !

Mutuelle senior : Quel poste de remboursement privilégier ?

Lorsque l’on vieillit, notre santé se dégrade et nos besoins de soins se multiplient. Il est ainsi important d’opter pour une mutuelle « sénior ». De nombreuses assurances proposent des contrats adaptés aux personnes âgées. Il est ainsi compliqué de se retrouver dans...

Bien choisir sa mutuelle santé

Face à cette offre de mutuelle santé toujours plus grandissante, il est parfois compliqué de faire un choix. De nos jours une complémentaire santé est indispensable si l’on veut réduire le budget santé. C’est pour cela que des critères précis doivent être pris en...

Mutuelle Dentaire

Que faire en cas de perte de dent ? Outre les chutes et coups qui peuvent entraîner la perte d’une dent, il existe plusieurs autres situations susceptibles de provoquer un déchaussement. Si vous vous retrouvez un jour dans ce cas, il est important de savoir que...

Mutuelle Chirurgie

Ce qu’il faut savoir lors d’une intervention chirurgicale La chirurgie est un secteur médical qui comprend plusieurs types d'interventions. Vasculaire, digestive, esthétique, ‎plastique, maxillo-faciale, ophtalmologique ou urologique sont quelques exemples...